295550846_10160405793341584_7923956485497249505_n.jpg
portraits_louve_diapo.jpg

Louve Delfieu est née le 24 mai 1985.

Elle s’initie à la photographie en 2001 lors de ses études au LAP (Lycée autogéré de Paris) puis parfait sa maîtrise technique à ICART-PHOTO, dont elle ressort diplômée en 2008.
En parallèle à son travail de portraitiste, Louve Delfieu débute en 2007 les Assemblages, exposés à la Galerie Grand E’terna à Paris.
Elle participe à diverses manifestations collectives comme les Lav’expo ou au Festival des Petites Urbanités Libres.
Depuis 2009, elle travaille au sein du collectif L’Ègrégore et se consacre exclusivement à la photographie.
En 2011 elle débute les Enracinements, travail présenté à Paris Photo puis à la galerie Thessa Herold lors de l’exposition du non objectif à l’objectif.
En 2012 et 2013, deux expositions monographiques lui ont été consacrées par la galerie Thessa Hérold.
En 2014, elle expose à l'espace culturel de la ville de Sainte Agnès dans les Alpes maritimes et participe au salon de la photographie contemporaine avec le collectif de l'égrégore place st Sulpice à Paris.

En 2015 elle participe à plusieurs expositions collective « Image and Imagination » à l’International Art Center de Chengdu en Chine. « Paris Artiste » parcours d’atelier dans paris et effectue une résidence à l’International Art Center de Chengdu en Chine.

Avec Nicolas Auffret, en 2016 elle restaure un camion de collection (Citröen type H) et le transforme en laboratoire mobile. Ils créent alors la société Label Grimace et participent à de nombreux festivals en créant des performance.

Entre 2011 et 2017, Louve Delfieu participe, avec la galerie Thessa Herold, à la foire Paris Photo au Grand Palais.

En 2018, elle entre au sein du mouvement de photographie plasticienne "Transfiguring" et participe dès lors à de nombreuses expositions collectives et foires d'art contemporain avec ce groupe.

Puis en 2020, la gallerie Papiers D'arts en collaboration avec les éditions "l'herbe qui tremble" créent le livre "d'où que viennent ces vents" qui reprends la série de photographies asphyxie. Il s'en suit une exposition à la galerie Papiers D'arts à Paris.

Louve Delfieu travaille également comme illustratrice et portraitiste depuis 2009.